En Août 2020, sortie de mon nouveau recueil de poésies illustré Ode à jamais aux éditions Le Petit Véhicule

Le petit véhicule, collection Galerie Or du temps.
Un grand merci à Luc Vidal pour sa préface poétique:
"Ode à jamais, le titre du livre d’Alexia Aubert dit l’antique hommage qui célèbre là un récit-cri d’amour. Les mots de la poète établissent en moi lecteur un chant, le chant du refus comme un désespoir fragile, d’une forme de tristesse, d’un temps sans secours « sur les monts du temps » ?
Une musique mélancolique mais vraie, presque légère s’installe dans les poèmes. Cette ode est une allégorie aussi mais l’histoire vivante d’Eurydice qui affirme sa chanson et la clame ou la murmure sans hésitation. Elle est debout sous cet étrange "clair de lune en soi". Elle chante ou plutôt offre à Orphée la possibilité de ses métamorphoses." Aime ma
solitude /Qu’elle te rencontre/Au coin d’un feu, Les mots qui
dénudent Qui dorment contre Les mots des yeux. La poésie d’Alexia est comme la vérité des coquelicots rouges sur les collines. On comprend ainsi les fleurs printanières de son vocabulaire (Des mots et des calendriers). Arthur Rimbaud et Marcel Proust sont convoqués par ses rêves, ses passions, ses cris de l’ode à jamais pour décliner la passion des temps d’aimer dans un lit de beauté. Aujourd’hui la femme poète reconquiert ce goût orphique d’embrasser l’univers et ses condamines vives à nouveau.
Pour un dialogue de totale sincérité entre le vent et la douceur du soir, entre l’homme aimé et la femme qui aime... La poésie d’Alexia appelle de tous ses vœux et ses forces cet appel d’un autre vent, à la recherche d’une âme nue, du pétrichor des mots dans la terre- poème. Une infinité de thèmes marquent et traversent ce livre intuitif et fort : Le voyage pour Cythère, la perte du Graal dans l’acte d’aimer, la beauté des fleurs et la senteur des saisons, le livre ouvert du poème, le
geste quotidien où l’on boit un café, la mélancolie et son lys, le corps amoureux qui jouit, le mentir-vrai, le baiser mensonger d’un judas, l’amour fou ou l’amour feu, on ne sait, un voyage , la quête inlassable du poète dans les
métaphores mussées, la nature et ses charmes et le temps, ce mot même qui anime musicalement toute la poésie d’Alexia Aubert. J’invite le lecteur, la lectrice à anthologiser et lyriser le monde des images florissant et qui est une des caractéristiques de la poésie d’Alexia.
En voici quelques aspects : "C’est dans vos pupilles/ Que je me suis rencontrée/ Pour la première fois...La frénésie succombe à l’érosion de l’âme L’audace est comme un vent chaud dans nos cheveux L’étincelle est-elle seule chose que je réclame/ Ou nous montrera-t-elle le chemin halitueux ... Je m’efface, je m’efface/De ton corps me vêtis/ Je me glace je
remplace/ Les roses par les buis ...Votre regard s’enjaille de ce qui se prête/ A l’aube s’élève sur les monts rouges d’automne...Il neige fort sur la grand route /Je suis l’allée qui mène aux bois ...." Et cetera.
A lire ce livre très attentivement une impression naquit de ma
lecture. Elle serait la suivante : que seule la véritable insurrection à vivre est celle du cœur et des corps aimant et épousant le rythme des saisons. Hors du chemin et au cœur du chemin. Car Eurydice n’est plus une mégère à apprivoiser (Shakespeare). La poésie d’Alexia Aubert est retenue et effusive. Elle coule printanière dans les veines de ma lecture. Les illustrations
corroborent cette impression et dans "l'amour/ Du vide" il y a peut-être toutes les plénitudes humides et ensoleillées du verbe aimer..."
Luc Vidal, le 7 avril 2020

Titre 4

Conte illustré "Le rêve de Rose Lune" coécrit avec Sacha Rodrigues. Publié en Avril 2020

12 euros

Articles à commander par mail: eurydice.poiesis@gmail.com

JOIN ME

Le cercle des Romantiques

Alexia Aubert 

Animatrice culturelle/ littéraire & auteure

Région PACA

Siret 52196644000039

Page Facebook Alexia Aubert Poésie

Autres sites: www.lecerclesromantiques.com

www.chrisalysmusic.com

Mail: eurydice.poiesis@gmail.com

© 2023 by Kody Hanson. Proudly created with Wix.com